L’UltimateEsprit du jeu

Un principe inscrit dans les règles

Les sports de disque sont par tradition attachés au principe de l’esprit du jeu, prônant le fair-play, la responsabilité des joueurs y compris en dehors des terrains ainsi que le respect d’autrui et des installations. Cet état d’esprit, résumé en cinq principes, est si important pour notre sport qu’il est l’objet de l’article 1 du règlement officiel.

Communiquer respectueusement
connaître les règles
éviter les contacts
apprécier le jeu
être impartial
communiquer respectueusement
 

L’Ultimate est un sport sans contact et auto-arbitré. Tous les joueurs sont responsables de l’application et de l’adhésion aux règles. L’Ultimate repose sur l’esprit du jeu qui place la responsabilité du fair-play en chaque joueur.

Il est convenu qu’aucun joueur n’enfreindra intentionnellement les règles […].

La haute compétition est encouragée mais jamais au détriment du respect mutuel entre joueurs, de l’adhérence aux règles du jeu ou du simple plaisir de jouer.

Extrait de l’article 1 du règlement WFDF 2017 de l’Ultimate

 

Un véritable plus pour le sport

Chaque joueur doit respecter ces règles, garantissant un jeu exempt de toute animosité ou de toute mauvaise foi.

Si l’absence d’arbitre sur un terrain parait inconcevable pour de nombreux sportifs provenant d’autres disciplines, l’Ultimate est la preuve que la compétitivité et l’engagement peuvent exister sans mettre de côté le respect de l’adversaire.

Une reconnaissance pour les joueurs

Les valeurs de base de l’olympisme sont si importantes aux yeux des joueurs d’ultimate qu’un Prix de l’Esprit du Jeu (SOTG en anglais) est décerné à la fin de chaque compétition à l’équipe qui a su le mieux respecter les règles et ses adversaires ; le gagnant étant déterminé par les autres équipes participantes.

huddle