Pour la coupe féminine indoor, les Lyonnaises sont venues en nombre cette année! Le premier week-end de décembre, le seul club à avoir engagé deux équipes avait un peu de chemin pour se rendre sur le lieu de compétition…

 

Vendredi 1er décembre. Avec 2 équipes, 17 joueuses, 3 coachs extérieurs, 2 minibus, 2 places en train et 2 petits canards jaune, on se met en route vers Angers. La première neige de l’année prolonge un peu notre trajet, mais finalement on arrive tous à l’hôtel. Il ne reste pas trop de sommeil, mais bon… Le lendemain on se retrouve à 9h pour le captain meeting dans nos gymnases respectifs (malheureusement, on ne joue pas au même endroit). Le planning est serré – 20 équipes se rencontrent d’abord dans quatre poules puis dans des cross-overs et matchs de placement.

Praying Mantix – samedi

Premier match à 10h contre Freevol, on est bien réveillées et ça nous vaut quelques points d’avance dès le début. Le match reste intense, mais à la fin on peut de nouveau augmenter l’écart de points (score final 17:8). Le prochain match est contre les Queen Kong. Les filles de Grenoble nous opposent du très beau jeu, mais notre expérience nous aide à rester devant au score (14:6). Le troisième match contre les LadyJets est de nouveau très intense et nous livrons notre meilleur match de la journée (17:9). Avec un match toutes les trois heures, on démarre notre dernier match de poule à 19h. On a l’impression de jouer au milieu de la nuit, mais on démarre quand même bien. Les Frogs jouent à 7 joueuses et on sent la fatigue de leur côté. Malgré une deuxième mi-temps assez brouillon de notre part, on gagne (14:7), mais on oublie vite ces dernières 15 minutes…

Praying Mantix – dimanche

Ayant fini premières de notre poule, nous pouvons nous reposer un peu plus le dimanche matin et regarder le cross-over Freevol contre Tchacaponk. Les gagnantes vont nous affronter en quart de finale. Le match est serré et à la fin, notre prochain adversaire s’appelle Tchacaponk. Leur défense nous met beaucoup de pression et elles réussissent à marquer les deux premiers points. Puis on s’adapte suffisamment à leur intensité pour pouvoir marquer nous-mêmes. Chaque point reste très accroché et le score final (9:2) de notre victoire ne reflète pas les difficultés que l’on a eues. En demi finale on joue contre les multi tenantes du titre, Yaka de Noisy le Sec. On a alors rien à perdre. Et avec beaucoup d’envie et une bonne portion d’adrénaline on réussit à rester accrochées pendant les 20 premières minutes (le score à ce moment 6:7). On perd ensuite un peu d’énergie (score finale 6:11), mais on est plutôt fières de ce match. On joue alors la petite finale contre les LilliPUC. Pendant les premières minutes, on est pas tout à fait réveillées avec une défense pas 100% conséquente et trop d’erreurs en attaque. Le score est de 1:5, puis 5:9 – avant qu’on ne rentre enfin totalement dans le match. Avec une deuxième mi-temps très intense on arrive dans le cap à 9:9. Le dernier point dure très longtemps… malheureusement ce sont les LilliPUC qui remportent la victoire (9:10) ainsi que la médaille de bronze.

On reste très satisfaites de notre week-end. 4ème est un très bon classement. Notre équipe a bien su jouer ensemble, on pouvait faire confiance à tout le monde. La défense est solide et on a pu intégrer des stratégies assez variées dans les quelques entraînements de préparation. Et, le plus important, on y a pris du plaisir!

 

Hakuna Matatix – samedi

Pour cette deuxième équipe mêlant quelques joueuses expérimentées et plusieurs débutantes, on savait que le samedi allait être dur, en s’opposant à quelques unes des meilleures équipes de France. Hasard du calendrier, le match qui nous semblait le plus équilibré sera notre premier. Face aux Féenix de Montrouge, le match débute avec plusieurs erreurs des deux côtés, le temps de se roder. L’équipe ne se connaît pas encore très bien, mais arrive à se trouver et inscrits plusieurs points au compteur, en finissant tout de même distancées 13-6. Le match suivant, contre les Tchakaponk, sera plus difficile. L’équipe, formée de jeunes joueuses rapides et de plusieurs cadres très à l’aise techniquement nous prend de vitesse à la fois en attaque et en défense. Bilan 15-0. Lors du prochain match contre les Tsunamiss de Nemours, nous arrivons à mieux développer notre jeu, mais plusieurs erreurs nous empêchent de concrétiser les bonnes phases d’attaques. Quelques points sont marqués en longue, ce qui permet d’ouvrir le compteur mais pas de revenir au score: 15-3. Le prochain est le plus dur, contre la meilleure équipe de France, YAKA. Leur technique leur permet de marquer sur chaque erreur défensive, mais nous arrivons tout de même à faire avancer le disque. Malgré un temps mort pris devant leur zone, nous n’arriverons pas à convertir une attaque et on finit le match sur le score de 21-0. Cette journée se termine donc sur des scores sévères, mais la défense a été efficace sur tous les matchs et l’attaque s’est améliorée au fil de la journée, il ne reste plus qu’à concrétiser les occasions!

Hakuna Matatix – dimanche

Nous jouons le dimanche matin contre les Queen Kong, voisines de Grenoble, avec l’envie de décrocher notre première victoire! Leur défense nous gêne au début du match, et elles prennent tout de suite quelques points d’avance. On prend rapidement un temps mort pour changer de stratégie d’attaque, en faisant partir la première du stack pour libérer de l’espace, et ça paye! Les deux équipes augmentent l’intensité du jeu et s’échangent les points, jusqu’à la fin du temps: 6-10 pour Queen Kong, cap à 11.  Jeu continu oblige, tout le monde ne s’en rend pas compte, mais après plusieurs défenses suivies d’attaques bien placées, on recolle au score pour l’universe. Une dernière défense, mais une passe un peu hasardeuse redonne le disque aux Grenobloises qui finiront par en profiter et remporter ce match. Dommage, on est pas passées loin de la victoire, mais c’est de loin le meilleur match du week-end! Pour la dernière rencontre face aux Bretonnes d’Anno Riant, la fatigue se fait ressentir et plusieurs erreurs nous empêchent de rivaliser. On termine sur le score de 9-5.

Il n’y a donc pas eu de victoire au rendez-vous mais une belle progression et une bonne ambiance tout au long du week-end!


Photos de match: Magic Disc d’Angers